MON HISTOIRE ...

     

pixiz-511d0dc4b4cc9.jpg


Cette passion pour les animaux à commencer depuis mon enfance...et je n’ai jamais envisagé ma vie sans eux. 

Aujourd’hui chevaux, moutons, chats et CHIENS partagent mon quotidien, et c’est en pleine campagne, sur plus de 4 hectares, que nous vivons des jours heureux...

Je suis une amoureuse de tous les chiens mais ceux qui m’attirent le plus sont les grands nounours. Leur gentillesse, leur amour, leur dévotion est à la hauteur de leur corpulence.

Mon premier chien de race, MAX, un saint-bernard, était un gros nounours avec un coeur en or mais il m’a malheureusement quitté à l’âge de 2 ans. Puis Bouba et Anis, deux briards, sont entrés dans ma vie et l’envie d’être éleveuse est arrivée comme une évidence car faire naître des chiots, les éduquer, leurs donner de l’amour et rendre heureuses les personnes qui  les accueuillent, me comble de bonheur !

En tant qu’éleveur je m’engage à ne négliger aucun de mes chiens car même s’ils n’ont pas tous leurs places dans ma maison ils en ont tous une grande dans mon coeur. Je m’engage également à ce que les chiots qui naissent au sein de mon élevage puissent être de futurs merveilleux compagnons car je ne fais reproduire que des chiens bien dans leurs "poils"...

Les chiots sont disponibles à l’âge de 9 semaines et sont vendus pucés, vaccinés et inscrits au LOF. Une fois la vente effectuée je suis toujours à la disposition des propriétaires de mes chiots, pour des conseils, des avis ou tout autre chose...       

Je suis éleveuse professionnel mais mes chiens sont élevés dans un cadre familiale et peuvent s'ébattre dans de grands jardins. Ce que je fais, je le fais avec passion en pensant toujours au bien être du chien.


Différence entre particulier et éleveur professionnel

"Le particulier" n’a droit qu’à une seule portée par an, au delà il doit se conformer à la loi du 6 janvier 1999 si non il est dans l’illégalité et doit passer au statut professionnel avec tout ce que cela implique...

"le professionnel" est déclaré en préfecture de son département, à la Direction Des Services Vétérinaire, à la Mutualité Sociale Agricole, aux impôts, il doit avoir des structures adaptées au bien être de l’animal, tenir un registre des Entrées et des Sorties des chiens et un livre sanitaire. Il doit posséder un Certificat de Capacité d’Eleveur Canin. (voir Texte officiel sur la Loi n° 99-5 du 6 janvier 1999).



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site